En plus des irritations liées aux piqûres, la puce peut être responsable de maladies ou de nuisances, pour vous, votre animal :

 

La dermatite allergique aux piqûres de puces (DAPP)

Il s’agit d’une véritable allergie aux piqûres répétées. Le chien ou le chat se gratte beaucoup, sa peau s’abime (elle peut s’infecter) et il perd ses poils, particulièrement au bas du dos et à la base de la queue.

...

La transmission d'un ténia (Dipylidium caninum)

Le chien (ou le chat) attrape ce ténia en avalant des puces porteuses de larves de Dipylidium caninum. Ce ver plat est le plus fréquent chez le chien et le chat. Il peut mesurer de 30 à 50 cm de long. Les anneaux de ténia renfermant les œufs sont éliminés avec les matières fécales de l’animal. On les reconnaît facilement car ils ressemblent à des grains de riz. Les animaux infestés par les ténias ont souvent l’anus irrité et essaient de se soulager en se frottant le derrière contre le sol. C’est le "signe du traîneau".

Comment s’en débarrasser ?

Il faut vermifuger l’animal avec un médicament efficace contre ce ver plat. La vermifugation devra impérativement être associée à un traitement contre les puces pour être efficace sur le long terme !
 

...

Les infections bactériennes

Les puces peuvent transmettre des bactéries à l’animal. Ces infections passent souvent inaperçues, mais plus rarement elles sont accompagnées de symptômes (fièvre, fatigue).

Certaines bactéries peuvent se transmettre aux humains comme l’agent de la bartonellose (maladie des griffes du chat).
 

 

...

L'anémie

Un animal envahi de puces peut souffrir d’anémie liée à la perte du sang absorbé par les puces. Cela se traduit par une grande fatigue.

...