Animal et habitat : les deux volets de la lutte

Les puces adultes vivent sur l’animal. Les animaux peuvent se réinsfester en permanence, particulièrement du printemps à l’automne. En effet, les jeunes puces sortent de leur cocon lorsque les conditions d’humidité et de température sont favorables et que des hôtes sont présents.

Les animaux doivent donc être traités régulièrement par l’application d’un antiparasitaire adapté.

L’habitat est un réservoir de puces : 95 % des puces se trouvent dans les lieux de vie de votre animal sous forme de larves et cocons. Pour combattre l’invasion de puces, il faut donc employer un traitement associant à la fois la lutte contre les formes adultes des puces sur l’animal, et la lutte contre les formes immatures se développant dans l’habitat.

FRONTLINE Combo® formule antiparasitaire enrichie à l’IGR possède une double action : il tue les puces adultes sur l’animal et il bloque en plus le cycle de reproduction de la puce. Appliqué régulièrement, FRONTLINE Combo prévient efficacement l’apparition de nouvelles puces dans votre habitat et évite ainsi la réinfestation permanente de votre animal.

De l'infestation à la prévention

Une fois installées dans la maison, les puces sont difficiles à déloger. Sous forme de cocon, bien à l’abri, elles survivent à la majorité des traitements insecticides. Rien ne vaut une bonne prévention pour éviter ces problèmes ! Quelques conseils pour une bonne prévention :

  • Traitez votre animal avant de voir les parasites dans son pelage.
  • Traitez régulièrement, tous les mois si nécessaire. En traitant régulièrement, on limite le risque d’infestation massive de l’animal et de l’habitat qui sont toujours difficiles à gérer.
  • Traitez tous les animaux du foyer en même temps avec des antiparasitaires adaptés.

Voir des puces sur un animal traité, c'est possible !

  • Les antiparasitaires tuent les puces une fois qu'elles sont sur l’animal. Il est donc normal de les voir dans le pelage, le temps qu’elles soient en contact avec le produit et qu’elles soient tuées.
  • Les puces peuvent mettre 24 heures à mourir. Pendant ce délai elles sont donc visibles sur l’animal.
  • Enfin, si de nombreux sites d’éclosion se sont créés dans l’environnement, il faut du temps et un traitement régulier pour l’assainir. Chaque jour, l'animal attrape des puces, chaque jour, elles sont tuées, mais chaque jour il en attrape de nouvelles… jusqu’à l’assainissement complet de la maison.